Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 62 le Mer 26 Jan - 10:55
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» test écrit
Ven 26 Juil - 10:32 par arabi2011taha

» Supports - Exposés en Introduction à l'étude de droit
Mer 18 Avr - 15:52 par kamal7550

» Master Des Entreprises & les contentieux
Ven 2 Déc - 2:00 par maestro

» la lune
Dim 27 Nov - 2:02 par ilyasovich

» Concours d’accès au MDC et MDE 2011-2012
Dim 23 Oct - 17:56 par mizane

» expo "labor law in Morocco"
Mar 28 Juin - 5:04 par hajaria

» la finance islamique
Ven 29 Avr - 11:33 par mrbenabdallah

» Messagerie : L’email, preuve juridique ?
Mar 18 Jan - 15:26 par insaf

» Support - Gestion de l'entreprise LPDA
Lun 17 Jan - 8:39 par EL HAMRAOUI Amina

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Microsoft offre de racheter Yahoo 44,6 milliards $

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Microsoft offre de racheter Yahoo 44,6 milliards $

Message par ilyasovich le Ven 1 Fév - 12:12

Après une série d'acquisitions visant à renforcer sa position dans le
domaine de la publicité en ligne, Microsoft sort aujourd'hui
l'artillerie lourde avec une offre de rachat du célèbre portail
américain Yahoo pour 44,6 milliards de dollars. A 31 dollars par action
Yahoo, cette offre représente une prime de 62% sur le cours de clôture
du titre jeudi soir.


Dans un communiqué, le numéro un mondial des éditeurs de logiciels
indique que cette acquisition permettrait de réaliser jusqu'à un
milliard de dollars de synergies par an. Cette offre de rachat
intervient alors que Yahoo vient de publier des résultats financiers
qualifiés de décevants et d'annoncer son intention de procéder à une
restructuration interne qui conduira à la suppression d'environ mille
postes.



« Nous éprouvons un grand respect pour Yahoo ; ensemble nous
pouvons proposer un incroyablement vaste choix de solutions pour les
consommateurs, les éditeurs et les annonceurs tout en nous positionnant
au mieux pour la compétition sur le marché des services en ligne
»,
déclare Steve Ballmer, PDG de Microsoft. Dans une lettre ouverte
adressée aux membres du conseil d'administration de Yahoo, il rappelle
à ces derniers qu'une première proposition de rapprochement avait été
formulée en février 2007, puis refusée, au motif que Yahoo avait dans
les cartons de quoi reprendre la main sur le marché de la publicité en
ligne, notamment grâce à sa plateforme Panama.



« Une année a passé, et la situation ne s'est pas améliorée », constate Steve Ballmer. « Nous
avons discuté d'un certain nombre d'options allant d'un partenariant
commercial à la fusion, que vous avez rejetées. Un partenariat
commercial aurait pu faire sens pendant un temps, mais Microsoft pense
maintenant que la seule alternative viable est le rapprochement que
nous proposons
», ajoute-t-il.



Google en ligne de mire ?


S'il est toujours le portail numéro un en termes d'audience aux
Etats-Unis avec 136,6 millions de visiteurs sur le mois de décembre
2007, contre 132,9 millions pour son grand rival Google, Yahoo est à la
traine du côté de la recherche en ligne, avec environ 23% des parts de
marché contre près de 59% pour Google selon Comscore. Les différents
sites du groupe Microsoft totalisent quant à eux 120 millions de
visiteurs, alors que le moteur de recherche Live Search représente 9,8%
des recherches effectuées aux Etats-Unis. Même au niveau mondial,
Google resterait largement numéro un de la recherche en ligne en dépit
de ce rapprochement. En décembre 2007, la firme de Mountain View aurait
en effet représenté 62,7% des recherches en ligne dans le monde selon
Comscore, contre 12,8% pour Yahoo et 2,9% pour Microsoft.



« Le marché de la publicité en ligne connait une croissance
extrêmement rapide, de quelque 40 milliards de dollars en 2007 à près
de 80 milliards en 2010 (...). Aujourd'hui, ce marché est largement
dominé par l'un de ses acteurs. Ensemble, Microsoft et Yahoo sont en
mesure d'offrir un choix concurrentiel tout en répondant aux besoins de
leurs clients et partenaires
», argumente l'éditeur de Redmond.


Bien qu'il pèse toujours plus de 300 milliards de dollars en bourse,
Microsoft peine encore aujourd'hui à s'imposer sur Internet, un secteur
sur lequel Google caracole en tête alors que Yahoo connait une certaine
baisse de forme. A l'issue d'une éventuelle fusion, la nouvelle entité
constituée serait en mesure de proposer un guichet unique à ses
annonceurs, avec une offre allant du simple lien sponsorisé au
marketing interactif que complèterait un bassin d'audience de plusieurs
centaines de millions d'internautes.


Microsoft dit avoir bon espoir de réaliser cette fusion dans le courant
du second semestre 2008, une fois que les autorités de contrôle auront
donné leur accord. Dans un bref communiqué, Yahoo se contente
d'indiquer que cette offre n'a pas été sollicitée, mais qu'elle sera
soigneusement étudiée.

_________________
ilyasovich: Ex Seto Kaiba


Maroc Photo

ilyasovich
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Age : 30
Localisation : Devant l'écran
Emploi : Etudiant
Loisirs : Astronomie; jeux vidéos, Photographie
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.droit-prive-mohammedia.at.ma

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum